Impro : hygiène de créativité

La liberté ultime : casser les habitudes et la répétition confortable. En déclinaison culinaire simplissime : je me bouscule en tendance crash-test pour improviser (après le fameux constant “j’ai pas d’idées). Comment favoriser le lâcher-prise  ? Choisir des ingrédients, des styles à privilégier et d’autres à bannir en respectant les saisons.

Interdiction d’acheter x ou y aliments, plafond de courses imposé. Hop faire un panier hebdo et passer en cuisine. Les sites, livres sont bien sûr autoriser. Privilégier les critères par aliments, saison, posture SM interdite (pas de comparaison avec telle ou tel Chef!).

Cahier improvisations culinaires - Benoit Bordier

Pour ma part, je me repose sur marmiton.org en ligne blanche (poids, temps de cuisson) puis j’improvise,  brode, ajoute ou  simplifie les suggestions de recettes et les Yam pour les présentations. Si vous avez le temps de tourner les pages, je vous invite à regarder du côté de la librairie gourmande. Le Cahier d’improvisations culinaires de Benoît Bordier (team de Bruno doucet) peut vous aider à structurer un brin votre démarche.

Bon appétit.