Tags

Related Posts

Share This

Au refuge, là-haut

Ballade en montagne, l’air pur, la beauté des paysages alpins et au bout du chemin, une voie sans issue, loin des lumières urbaines.

Au bout un petit trésor à découvrir.

Un chalet, sans internet, sans site, sans blog, sans téléphone tout juste un peu de réseau, et encore cela dépend de la météo.

Un chalet de routards, d’amateurs de terroirs, de relations franches et simples.

Le Chef en personne vous envoûte de ses mots sobres mais denses dont le fil est comme une pellicule.  Des images, au fil de la narration, projetant sur votre conscient l’art du possible. Une technicité redoutable, une description se révèlant une véritable mise en bouche et vous voici hésitant répondant à la question de votre choix “Tout, toute la carte on partagera !”.

Feuilleté d'escargots façon l'Ami Louis

 

Ouverture en  bridge gustatif  par quatre variantes du plaisir .

Le feuilleté d’escargots de l’ami Louis en recette re-visitée. Une finesse maîtrisée des épices, un ail persillé “Ohlala” et  le “petit truc du vrai chef”  qui signe l’entrée annonciatrice de la tonalité Sylvestronomique.

La tarte aux  trompette-de-la-mort …. Un consommé de tomates basilic ….

 

 

 

Puis, annoncé avec appétence par son auteur, une poitrine braisée. Un temps de cuisson que seules nos grand-mères pouvaient relever avec défi. Un plat chapeauté d’une chip  de couenne “maison” , une purée et des fèves ….

 

A ce moment là vous réalisez le calme empli de dévotion qui règne dans la petite salle du chalet.  Manger en toute simplicité des plats qui vous épatent, sans snobisme, sans fausse complexité. Une nostalgie d’antan.

 

 

 

 

Les desserts sont à l’avenant : sublimes.Un fondant au  chocolat qui vous remplit de dévotion. Un biscuit croquant avec des pêches rôties nappées d’un chiboust ouh là d’un sommet presque nirvanesque.

 

 

 

 

 

C’est  une vraie adresse de routards 😉

 

 

 

 

 

 

 

 

Tenter le premier service pour vous garder le temps d’une promenade sylvestre digestive.